42 visites, 92 pages affichées

 

Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
20e anniversaire
20e de la Société d'histoire d'Oka

Présentation 20e anniversaire par la présidente Madame Réjeanne Cyr

La Société d’histoire d’Oka (SHO) aura 20 ans en 2005. En effet, le 11 décembre 1985, on procédait à l’assemblée de fondation. Les trois signataires des lettres patentes datées du 10 octobre furent Noël Pominville, Germaine Chéné Raynauld et Fleurette Maisonneuve Fontaine. Dès les débuts, 65 personnes acquittent leur cotisation de membre.

Le projet de créer une société d’histoire a germé suite à un relevé des maisons anciennes d’Oka. On a réalisé alors qu’environ 20 % des maisons anciennes avaient été démolies ou défigurées en seulement 20 ans.

Les objectifs de la société sont multiples :
  1. regrouper les personnes intéressées à l’histoire d’Oka,

  2. relater et publier les évènements et faits historiques ayant marqués la naissance et le développement de la région,

  3. conserver et mettre en valeur des sites, monuments, documents et autres objets à caractère historique,

  4. promouvoir la protection du patrimoine

  5. effectuer des recherches en généalogie.
Dès juin 1986, le père Louis-Marie Turcotte, trappiste d’Oka, vient rejoindre l’équipe et fonde la revue Okami. Il en sera le rédacteur de 1986 à 1998, soit 13 ans. Dom Fidèle Sauvageau, alors père abbé, avait autorisé l’impression de l’Okami par l’Abbaye cistercienne. Le lancement du premier Okami eut lieu le 16 août 1986 lors d’une épluchette de blé d’inde à la ferme du radar, propriété de Noël Pominville.

Depuis ce temps-là, de nombreux lancements ont eu lieu. Souvent des conférenciers invités étaient présents : Robert Toupin jésuite, Bruno Harel sulpicien et plusieurs autres. Plusieurs commanditaires nous ont aussi permis la présentation de l’Okami : les deux municipalités, Oka paroisse et Oka village, des entreprises, des commerces et des mécènes.

Plusieurs administrateurs se sont succédés au conseil d’administration. Jacques Bastien a remplacé Noël Pominville comme président en 1992 et en 1999, j’ai pris la relève.

Après plusieurs déménagements, nous avons maintenant pignon sur rue à la maison Lévesque. Nous sommes passés par la maison Bédard, la laiterie Bastien, un local à la mairie avant d’occuper la maison Lévesque.

Tout au cours de son existence, la SHO a précisé son rôle. D’abord d’observateur, nous sommes passés à un rôle actif en pilotant plusieurs dossiers :

  1. Rapatriement de la copie d’un bas relief de la chapelle d’Oka;

  2. Commémoration du site de la première mission;

  3. Inauguration du Ruisseau Raizenne;

  4. Implication dans le dossier de la vente de l’Abbaye cistercienne d’Oka;

  5. et plusieurs autres dossiers pour protéger le patrimoine humain, bâti, religieux, historique et les sites pittoresques du grand Oka.
La SHO a de plus reconnu le mérite de plusieurs personnalités d’Oka pour leur travail et leur implication auprès de la communauté okoise. Chaque année, une ou plusieurs personnes ont été honorées et ont reçu un diplôme d’honneur. On se souvient de Lucien et Marie-Paule Boileau, de Philippe et Andréa Bastien, et des organismes : L’Âge d’or d’Oka, les Fermières et les Artisanes unies.

Au fils des ans, plusieurs collaborations se sont développées avec:
  1. les sociétés d’histoire des Laurentides et la Société d’histoire régionale Deux-Montagnes

  2. la Fédération des sociétés d’histoire du Québec;

  3. le Conseil de culture des Laurentides;

  4. la Municipalité d’Oka;

  5. la MRC;

  6. les associations de familles;

  7. des journalistes et des chercheurs universitaires.
Aujourd’hui, la SHO c’est
  1. plusieurs générations d’administrateurs qui ont posés les bases d’une société bien établie,

  2. plus de 547 membres depuis la fondation,

  3. un centre d’archives ouvert au public,

  4. une revue historique Okami, une équipe de rédacteur et des lecteurs assidus,

  5. une équipe de membres actifs et de bénévoles,

  6. des commanditaires fidèles,

  7. une implication des administrateurs.
C’est aussi beaucoup de passion et d’enthousiasme mais une seule idée directrice : sauver du gouffre de l’oubli l’histoire locale et protéger le patrimoine humain, bâti et religieux de notre magnifique territoire.

Notre rencontre d’aujourd’hui se veut un rendez-vous amical pour célébrer ensemble notre 20 e anniversaire mais aussi pour remercier chacun de vous pour son appui et son encouragement à poursuivre notre travail. Je vous invite donc à lever votre verre au travail des membres, des administrateurs et des bénévoles et longue vie à la SHO.


Diaporama

























Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.